Pierre Henri Guignard

Pierre Henri Guignard, diplomate, réside régulièrement dans la maison familiale d’Abzac (Charente limousine).

Actuellement Envoyé spécial de la France pour l’Alliance pour la Préservation des Forêts tropicales, il a été membre de plusieurs cabinets ministériels, chef adjoint du Protocole, secrétaire général de la conférence de Paris (décembre 2015) sur les changements climatiques, et ambassadeur au Panama, à Washington (auprès de l’OEA) et en Argentine.
Depuis 2020, il est conseiller municipal à Abzac.

Il est l’auteur de :
. À l’encre verte, lettres à Ingrid Betancourt et à quelques autres
. Protocole et cérémonial, l’ordre de la République (avec Jean-Paul Pancracio)
. Trois jours en Angleterre, l’amour secret du docteur Roux (roman)
. Vignettes métropolitaines
. Abzac vu de Sirius, il faut un village dans la mondialisation en panne
. Mes contes et mécomptes de Noël

Il est contributeur depuis l’origine de la revue annuelle « Écrire en Charentes » avec
. Mary Cressac. Sans ployer ni pleurer
. Aimé Bonpland,jardinier du monde
. Dix vignettes charentaises
. Rouquine (Nouvelle)
. 21 juillet 1969 : La Lune, terre promise
. Hommage à Bernard Baritaud
. Entre chien (s) et loup (Nouvelle)

Il a aussi publié Abzac vu de Sirius et A la recherche de Jean-Pierre Angremy dans la collection des "Conférences de l’Académie".

Pierre Henri Guignard a été élu, le 15 janvier 2022, membre titulaire de l’Académie d’Angoumois au fauteuil n° 16, précédemment occupé par le professeur Bernard Baritaud.